Archives de tags | P.A.Cot

Luca-S Le Printemps d’après P.A.Cot LB415 Prix 65.75 € – Broderie au Point Compté – Reproduction d’Art

Luca-S, fabricant Moldave d’ouvrages à point compté et à point Gobelin a beaucoup puisé dans l’histoire de l’Art pour nous offrir une très riche collection d’ouvrages.

Je vous présente ici « Le Printemps » (incorrectement appelé parfois « Le Printemps des Amants) une oeuvre inspirée du célèbre tableau de Pierre-Auguste Cot :

Dimensions de l’ouvrage terminé 36.5 x 59.5 cm

Type de point : Point de Croix compté

Type de Toile : Zweigart Aïda 7.2 Points au cm

Fils Anchor 100 % coton

Le kit contient également le diagramme et instructions en plusieurs langues dont le français, une aiguille.

Le cadre n’est pas compris.

Le kit est en vente au prix de 65.75 € dans ma boutique en ligne http://www.acdiffusion.fr :

http://www.acdiffusion.fr/catalog/index.php?cPath=129_425_450

ainsi que dans ma boutique Ebay :

http://cgi.ebay.fr/Kit-Point-de-Croix-compte-Le-Printemps-dapres-P-A-Cot-/190561865333?pt=FR_JG_Loisirs_Broderie&hash=item2c5e5f4e75#ht_1435wt_924

Le Printemps

Le Printemps d’après P.A.Cot

Pierre Auguste Cot, né à Bédarieux le 17 Février 1837 , mort en Juillet 1883, est un artiste -peintre académique et portraitiste français.

Il étudie à l’Ecole des Beaux-Arts de Toulouse, puis de Paris où il est l’élève de Léon Cognet, Alexandre Cabanel et William Bouguereau. Devenu populaire à la fin des années 1870, il fait partie des jurys du Salon de Paris et du Prix de Rome. Pierre Auguste Cot a eu entre autres pour élèves Ellen Day Hale (1855-1940) et Anna Klumpke.

Il a peint « Le Printemps » en 1873. C’est un tableau sur toile de dimension 203.2 x 127 cm qui repose au Musée des Arts Appleton en Floride. Le tableau est un portrait de genre académique.

Interprétation de l’oeuvre :

Pierre auguste Cot reprend la tradition académique, la femme est parfaite sans pilosité. La jeune femme représente la jeunesse et la pureté puisque la jeune femme est vêtue d’un fin linge blanc. L’homme portant du rouge qui s’oppose au blanc peut laisser penser que l’homme représente l’enfer. On suppose qu’il y a un conflit entre le paradis suggéré par le blanc et l’enfer. Le regard des deux amants sur la balançoire transmet l’amour qui peut être le conflit entre le bien et le mal.

Il reprend le même style dans son autre œuvre sept ans plus tard par le tableau the Storm (la Tempête), le personnage de la femme ainsi que l’homme sont de nouveau les personnages centraux.